mardi 10 octobre 2017

LE LOGEMENT

Je vous laisse ici les documents sur le thème du logement.



 bâtiment unique, réalisé par les architectes Hamonic + Masson & Associés



Le logement à Paris: Gabfle, Aurélie parle des conditions de logement à Paris.


Problématique du logement:

Dans les années 50



De nos jours:




Texte de 2004:


L'abbé Pierre aux Français: "Malheur à nous, les gens heureux!"


Tekstvak:  
L'abbé Pierre
L'abbé Pierre a une nouvelle fois, cinquante ans après son "appel à la bonté" du 1er février 1954, averti les "gens heureux", dont l'égoïsme empêche de laisser vivre "les plus faibles", et leur a demandé dimanche à Paris, "d'exiger des élus du gouvernement" une autre politique.

C'est devant une grande foule (environ 6 000 personnes) réunie au Trocadéro, que l'abbé – qui avait déjà fondé la communauté Emmaus en 1949 pour aider les sans-abri – a lu, d'une voix ferme, son texte: "Malheur à vous, gens heureux, qui ne voulez point faire le mal aux autres mais qui savez faire comprendre à vos élus que soient servis d'abord vos plaisirs de vivre, avant que soient donnés aux autres – aux faibles – les moyens de vivre. Vous qui possédez des locaux vides et habitables mais qui empêchez aux SDF de s'y réfugier, vous qui possédez des terrains à bâtir mais qui faites que les permis d'y construire des logements sociaux soient refusés, malheur à vous, à nous, car beaucoup des nôtres agissent ainsi…" L'abbé n'a pas cessé d'appeler les gens à "faire un autre choix", celui de la solidarité, et à exiger que les élus fassent, eux aussi, cet "autre choix".

Tekstvak:  
Logo Emmaus











À leur tour, des dizaines d'associations humanitaires, solidaires de l'appel de l'abbé Pierre, ont demandé aux Français de répondre à son appel. "Nous vivons dans une nation riche, mais qui laisse des millions de chômeurs dans le froid. Cessez de vous sentir impuissants devant tant de souffrances. Trop facile d'attendre et de compter sur les autres ou sur l'État. Nous vous demandons d'agir. Oui, "agir" parce que dans ce cas-ci, ne rien faire peut devenir un crime contre notre humanité. Ce n'est pas à nos gouvernements de nous dire comment être solidaires. C'est à nous de leur montrer quelle société nous voulons. Ils comprendront."
L’Armée du Salut
L'un après l'autre, les responsables d'Amnesty International, de l'Armée du Salut, de France bénévolat, des Restos du Cœur, de Médecins du Monde, du Secours populaire et de Solidarités nouvelles, ont évoqué les problèmes humains et les souffrances qu'entraînent la crise du logement, le chômage ou la pauvreté.

"C'est vraiment triste qu'on soit obligé de lancer ce genre d'appel à notre époque", a remarqué Ginette, une vieille dame de 73 ans qui se trouvait dans le public. "En 2003, à l'occasion de la fête de Noël, le gouvernement avait promis de chercher un logement pour au moins 500 familles mal logées mais jusqu'à aujourd'hui rien n'a été fait. Il semble que nous vivions dans une société où les pauvres ne comptent pas. J'ai honte d'être Française."


Source:  Voilà.fr



Pour finir, une chanson de Bénabar: 4 murs et un toit


Paroles
Un terrain vague et de vagues clòtures, un couple divague sur la maison future.
On s'endette pour 30 ans, ce pavillon sera le nôtre et celui de nos enfants corrige la femme enceinte.
Les travaux sont finis du moins le gros oeuvre, ça sent le plâtre et l'enduit et la poussière toute neuve.
Le plâtre et l'enduit et la poussière toute neuve.

Des ampoules à nu pendent des murs, du plafond, le bébé est né, il joue dans le salon.
On ajoute à l'étage une chambre de plus, un petit frère est prévu pour l'automne.
Dans le jardin les arbres aussi grandissent, on pourra y faire un jour une cabane...
On pourra y faire un jour une cabane.

Les enfants ont poussé, ils sont trois maintenant, on remplit sans se douter le grenier doucement.
Le grand habite le garage pour être indépendant, la cabne, c'est dommage, est à l'abandon.
Monsieur rêverait de creuser une cave à vins, Madame préfèrerait une deuxième salle de bains...
Ça sera une deuxième salle de bains.

Les enfants vont et viennent chargés de linge sale, ça devient un hôtel la maison familiale.
On a fait un bureau dans la p'tit pièce d'en haut, et des chambres d'amis, les enfants sont partis.
Ils ont quitté le nid sans le savoir vraiment, petit à petit, vêtement par vêtement....
Petit à petit, vêtement par vêtement.

Ils habitent à Paris des apparts sans espace, alors qu'ici...y'a trop de place.
On va poser tu sais des stores électriques, c'est un peu laid c'est vrai, mais c'est plus paratique.
La maison somnole comme un chat fatigué, dans son ventre ronronne la machine à laver...
Dans son ventre ronronne la machine à laver.

Les petits enfants espérés apparaissent, dans le frigo, on remet des glaces.
La cabane du jardin trouve une deuxième jeunesse, c'est le consulat qui rouvrent les gosses.
Le grenier sans bataille livre ses trésors, ses panoplies de cow-boys aux petits ambassadeurs,
qui colonisent pour la dernière fois la modeste terre promise, quatre murs et un toit.

Cette maison  est en vente comme vous le savez, je suis, je me présente, agent immobilier.
Je dois vous prévenir si vous voulez l'acheter, je préfère vous le dire cette maison est hantée.
ne souriez pas Monsieur, n'ayez crainte Madame, c'est hanté c'est vrai mais de gentils fantômes.
De monstres et de dragons que les gamins savent voir,
de pleurs et de bagarres, et de copieux quatre-heures,
"finis tes devoirs"
"il est trop lourd ton cartable",
"laisse tranquille ton frère"
"les enfants!: à table!" 
Écoutez la musique, est-ce que vous l'entendez ? 
Écoutez la musique, est-ce que vous l'entendez ? 

jeudi 19 janvier 2017

jeudi 22 décembre 2016

JOYEUX NOËL ET BONNE ANNÉE

Je vous souhaite à tous un très Joyeux Noël et une Bonne Année.
Que tous vos voeux soient exaucés!!


dimanche 18 décembre 2016

ACTIVITÉ MUSICALE DE NOËL

ACTIVITÉ MUSICALE DE NOËL
MERCREDI 21 DÉCEMBRE 2016
LIEU : MÉDIATHÈQUE

HEURE : 19H00

Le département de français invite tous les étudiants au concert lyrique qui aura lieu le mercredi 21 décembre à 19h00.

Programme :

G. Fauré - Après un rêve
G. Fauré - Clair de lune
C. Gounod - Vous qui faites l’endormie (Faust)
H. Berlioz - Villanelle (Les nuits d’été)
A. Thomas - Ô vin, dissipe la tristesse (Hamlet)
G. Bizet - Habanera (Carmen)
J. Offenbach - Barcarolle (Les contes d’Hoffmann)

Chants de Noël:
https://ci6.googleusercontent.com/proxy/RnNZfQn2o2xpggJQqefCOervMbPIci5mujDPJnvl43kv6Rtxjyh5gHN_JKVzeU-aaGz3pePFgxfoAAtZJZNx8mveVTc-11j98EfuAJVcumUenA=s0-d-e1-ft#https://ssl.gstatic.com/ui/v1/icons/mail/images/cleardot.gif
Malgré ta colère
Venez divin Messie
Les anges dans nos campagnes
Douce nuit
Il est né, le divin enfant
Mon beau sapin

mardi 8 novembre 2016

Los fauves. La pasión por el color Sala Fundación MAPFRE Recoletos

Une nouvelle exposition très intéressante qu'on peut admirer à Madrid du 22/10/2016 au 29/01/2017.
Paseo de Recoletos 23, 28004 Madrid


Le mouvement artistique fauviste apparaît en France au début du XX siècle et il se caractérise principalement par la vivacité des couleurs. Il s'incrit dans la continuité de Cézanne. Henri Matisse a été l'un des pionniers et son plus grand représentant.